Catégorie Premiers secours

Fièvre
Premiers secours

Fièvre

Défense naturelle de l'organisme pour lutter contre les infections courantes. La fièvre est évoquée à partir de 38 °C. Certaines mesures sont indispensables : découvrir le bébé, le faire boire le plus possible et ne pas trop chauffer la chambre. En revanche, donner un bain tiède de 2 °C inférieurs à la température du corps n'est plus d'actualité.

Lire La Suite

Premiers secours

Chute

Pendant les premières années de la vie, les chutes font partie des accidents les plus fréquents, surtout au moment de l'apprentissage de la marche. Les signes inquiétants sont les vomissements, les saignements de nez ou de l'oreille, l'impossibilité de bouger un membre. En cas de chute sur la tête, la surveillance est de mise pendant les vingt-quatre heures qui suivent.
Lire La Suite
Premiers secours

Bandage

Son rôle est de maintenir en place un pansement, d'immobiliser un membre fracturé ou blessé, de réaliser une compression pour arrêter un saignement. Il est préférable d'utiliser du matériel adapté, mais en cas d'urgence, utilisez tout ce que vous avez sous la main (cravates, foulards, ceintures…). A découvrir :
Lire La Suite
Premiers secours

Arcade sourcilière

Lavez et désinfectez consciencieusement la plaie. Laissez bien sécher puis appliquez un Stéri-strip, en prenant soin de rapprocher les berges de la plaie. Si le résultat n'est pas satisfaisant, demandez un avis médical. A découvrir :
Lire La Suite
Premiers secours

Bouche-à-bouche

S'il s'agit d'un bébé de moins d'1 an, couchez-le sur le dos. Placez un ou deux doigts sous son menton pour basculer légèrement sa tête en arrière et maintenez sa bouche ouverte. Insufflez l'air de vos joues en englobant la bouche et le nez. Maintenez un rythme de 20 insufflations par minute. Pour un bébé plus grand, pincez le nez et n'insufflez l'air que dans la bouche.
Lire La Suite
Premiers secours

Anesthésie

Le produit anesthésiant peut être administré de deux façons : soit par inhalation, à l'aide d'un masque, soit par une piqûre dans le bras (la peau est endormie avant avec une crème anesthésiante elle aussi). Une semaine avant l'intervention de votre enfant, rencontrez l'anesthésiste. C'est le moment de poser toutes les questions qui vous taraudent.
Lire La Suite
Premiers secours

Alerte

En cas d'incident, sachez garder votre calme et faire les gestes qui sauvent. Appelez les pompiers (18) ou le SAMU (15). Indiquez précisément les raisons de votre appel. Exemple : " Bébé d'1 an, étouffement, inconscient mais il respire. " Faites un résumé de la situation : " L'objet est sorti, c'était une bille.
Lire La Suite
Premiers secours

Piqûre d'oursin

Ses épines sont très cassantes et s'enfoncent facilement. Il est donc difficile de les enlever, même avec une pince à épiler. Trempez plutôt la zone atteinte dans de l'eau légèrement javellisée. Utilisez ce truc des " pro de la mer " : faites couler une fine pellicule de bougie, attendez qu'elle durcisse, décollez doucement pour enlever les épines.
Lire La Suite
Premiers secours

Piqûre de vive

Ce poisson, dont les nageoires sont équipées d'épines venimeuses, s'enfouit dans le sable. La douleur est cuisante. Faites tremper la zone atteinte dans de l'eau bien chaude. Désinfectez soigneusement et calmez la douleur avec un antalgique et un anti-inflammatoire. Plus d'infos sur la piqûre de vive A découvrir :
Lire La Suite
Premiers secours

Foulure

Il s'agit souvent d'une simple élongation ligamentaire. Appliquez sur la zone douloureuse (qui a enflé rapidement) des compresses d'eau salée, puis procédez à un léger bandage. Mettez votre enfant au repos quelques jours. Si la zone touchée vire au bleu, consultez et demandez une radiographie. A découvrir :
Lire La Suite
Premiers secours

Coup dans l'œil

Un bouchon de champagne incontrôlé, un ballon de football mal dirigé et l'incident survient. Si la lésion est superficielle, un désinfectant associé à un collyre peuvent suffire. En cas de douleur, il faut absolument consulter et pratiquer un " fond d'œil " afin de vérifier si un hématome ne s'est pas constitué.
Lire La Suite
Premiers secours

Convulsion

La crise convulsive associe raidissement des membres et révulsion des yeux. Puis le corps est animé de secousses rythmées. Cette agitation peut durer quelques minutes et est suivie d'une perte de connaissance totale. Après la crise, l'enfant reprend connaissance, puis généralement, s'endort profondément.
Lire La Suite
Premiers secours

Fièvre

Défense naturelle de l'organisme pour lutter contre les infections courantes. La fièvre est évoquée à partir de 38 °C. Certaines mesures sont indispensables : découvrir le bébé, le faire boire le plus possible et ne pas trop chauffer la chambre. En revanche, donner un bain tiède de 2 °C inférieurs à la température du corps n'est plus d'actualité.
Lire La Suite
Premiers secours

Diarrhée

Selles liquides, de plus en plus fréquentes, qui provoquent d'importantes pertes en eau et en sels minéraux. La contamination se fait par contact avec la salive ou la main de personnes déjà atteintes de diarrhée, par des aliments contaminés ou par un animal domestique. Mettez les intestins de votre enfant au repos quatre à six heures.
Lire La Suite
Premiers secours

Vomissements

Rejets actifs de l'estomac. A la différence des renvois ou régurgitations, ils traduisent souvent un trouble digestif passager. Les vomissements peuvent apparaître à l'occasion d'une poussée dentaire, d'une otite, d'une rhinopharyngite et sont sans gravité. En revanche, s'ils surviennent après une chute, sont associés à une forte température, des maux de tête ou des douleurs abdominales, une consultation médicale s'impose.
Lire La Suite